Magazine

Sommaire : cliquez sur le titre du sommaire pour accéder directement à l’article

—————————————————————————–
—————————————————————————–

Géraldine Garance est médium. Canal entre l’au-delà et notre monde, elle publie son témoignage dans un ouvrage intitulé Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière. Nous avons eu la chance de l’interviewer.

le troisieme oeil : Géraldine, pourriez-vous nous préciser ce qu’est exactement un médium ? Est-ce la même chose qu’un voyant ?

Être voyant et être médium, ce n’est pas la même chose. Un médium peut également être voyant, alors que l’inverse n’est pas forcément vrai … Être voyant, c’est soulever « un coin du voile » pour aller piocher des informations probables sur l’avenir.
Être médium, c’est communiquer avec les autres plans de conscience. Un médium est un intermédiaire entre deux ou plusieurs mondes, d’où son nom de « médium », « au milieu de ». Il peut ainsi communiquer avec les personnes décédées, situées sur un autre plan, avec les êtres de lumière, avec les animaux, les végétaux, et si on veut vraiment pousser plus loin avec les mondes extraterrestres … Bref, avec tous les plans de conscience situés en dehors de notre plan terrestre, ou situés en dehors de notre compréhension humaine.
Pour la voyance, on devrait en principe toujours parler d’évènements possibles, ou probables, rarement d’évènements inéluctables, car l’homme a son libre-arbitre, et si les grandes lignes sont tracées, il a cependant la liberté d’en modifier le cours, en fonction de ses agissements, de ses pensées, de son  évolution, et de sa compréhension de la vie.
Être médium, être voyant doit être une philosophie de vie pour celui qui est sur ce chemin.

le troisieme oeil : Est-ce un don ? Un apprentissage ? Comment vous en êtes-vous rendue compte et comment l’avez-vous intégré dans votre vie quotidienne ?

Je pense qu’il s’agit d’un choix d’incarnation, plutôt que d’un don ; on choisit de revenir dans cette présente vie en étant ouvert à la sensibilité médiumnique, parce que c’est une expérience que l’on a à vivre.
On peut également ramener ce « bagage » de médiumnité de vies antérieures.
Je pense que nous sommes tous plus ou moins médiums, à l’état latent, et cela peut se développer, en fonction de nos aptitudes, en fonction de ce que l’on a à vivre sur notre présente incarnation. Certaines personnes possèdent ces facultés très naturellement, et s’en servent très régulièrement (les médiums), d’autres peuvent apprendre à développer ces facultés et leur sensibilité aux autres plans de conscience, grâce notamment à des stages, à des lectures, à des expériences personnelles, etc.
En ce qui me concerne, comme je l’explique au début de mon livre Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de Lumière, j’avais cette sensibilité médiumnique en latence, depuis petite, avec des signes qui ne trompent pas, mais je ne suis pourtant pas venue à la médiumnité tout de suite ; j’ai fait des études de droit, avant de travailler pendant des années dans le service juridique d’une compagnie d’assurance.
Le destin nous ramène inlassablement sur le chemin que notre âme a choisi avant de s’incarner. Aussi, par un concours de circonstances (il n’y a pas de hasard !), j’ai finalement quitté mon emploi, pour ouvrir mon cabinet spirituel et me consacrer à la médiumnité.
Cependant, avant de vivre pleinement et en toute conscience ma médiumnité, mon quotidien n’a pas été facile. Je raconte dans mon livre combien j’ai été en proie aux doutes, aux peurs, aux interrogations, et quel a été mon cheminement intérieur et finalement la transformation profonde de tout mon être.

Mes guides de Lumière, présents tout au long du livre, m’ont beaucoup aidée pour cette transformation, grâce à leurs enseignements spirituels riches, profonds, et universels.

le troisieme oeil : Peut-on parler de consultation quand on fait appel à vous ? Comment cela se passe-t-il ? avec qui communiquez-vous ?

Je propose des consultations médiumniques, à différents niveaux ; je suis une médium karmique ; je fais des soins de l’âme. Je peux voir les vies antérieures, et lever des blocages karmiques, lorsque cela est permis.  Je vois également les liens karmiques et les liens de vies antérieures entre les personnes.
Je peux aussi parler de l’état d’être profond de la personne qui est en consultation, lever certains blocages énergétiques de sa vie actuelle, parler de son enfance, de son passé, de son avenir.
Je peux en général lui dire pourquoi elle est revenue dans sa présente incarnation, ce qu’elle a à travailler ou à dépasser, ou elle en est de son évolution spirituelle d’âme, etc.Je communique également avec les personnes décédées, et avec les animaux partis dans l’au-delà.
Je n’ai pas de support, j’entre en contact direct (canalisation) avec mes Guides de Lumière (les Guides de Lumière sont situés sur un autre plan de conscience), et avec les Guides de Lumière des personnes qui viennent me voir en consultation médiumnique.
Il n’est pas rare qu’en fin de consultation, je donne au consultant le nom de son guide de Lumière. Cela permet souvent pour la personne de créer un lien plus fort avec son guide, de le ressentir, d’échanger directement avec lui.

le troisieme oeil : Quel est le but de ce livre ? Est-ce que tout le monde peut développer sa médiumnité ?

Le but du livre Devenir médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière se situe bien au-delà de mon expérience personnelle. Il dit combien il peut être possible de répondre à l’appel de son âme, et de basculer vers son destin; de changer radicalement de vie, dans quelque domaine que ce soit, de s’écouter, malgré la société dans laquelle nous sommes actuellement, qui nous pousse à l’opposé de nos vraies valeurs.
Ce livre est un guide-compagnon qui accompagne dans la découverte et le développement de la médiumnité que chacun possède en lui à l’état latent ; chacun d’entre nous a en effet la capacité de s’ouvrir à l’autre monde et d’éveiller sa conscience à l’inattendu.
Il offre également un message d’espoir, plein de spiritualité. Chaque lecteur trouvera dans ce livre des réponses et des clés pour avancer sur son propre cheminement de vie.
De plus, les enseignements des êtres de Lumière retranscrits dans ce livre ont une portée universelle dont l’humanité a besoin pour avancer vers un monde meilleur. En ces temps de renouvellement des énergies de la Terre, chacun doit prendre conscience de son véritable pouvoir et apporter sa pierre à l’édifice de la conscience collective.

le troisieme oeil : Pour terminer, quel message de là-haut aimeriez-vous transmettre à nos lecteurs ?

Je vous transmets ci-dessous, un petit texte dicté en canalisation par un être de Lumière, spécialement pour vos lecteurs :
« Nous vous aimons. Infiniment. Nous veillons sur vous, nous vous protégeons. Vous êtes notre bien le plus précieux. Nous sommes vos Etres de Lumière, toujours là pour vous, et nous guidons vos pas, pas à pas. Demandez-nous les choses, car nous pouvons vous aider. N’ayez pas de peurs, n’ayez pas de craintes, car si vous aimez, vous êtes dans le juste. Si vous aimez, vous réussirez.  Avancez sereins dans votre incarnation, et confiez-nous tous vos maux ; nous vous en soulagerons. Mais comprenez que tout en passe par l’Amour, toujours. Ne retenez que l’Amour. Ouvrez vos cœurs, afin que la joie y pénètre et vous réchauffe, ouvrez vos cœurs afin d’être reliés. Vous n’êtes jamais seuls. N’oubliez pas que nous sommes là, près, tout près de vous, à vous aimer, à vous tendre la main ».
Des Guides de Lumière

Devenir Médium : le parcours d’une médium guidée par des êtres de lumière, Géraldine Garance, Vibrance éditions.
294 pages, 22€
www.devenirmedium.fr
www.toulouse-voyance.fr
www.vibrance-editions.fr

 

Astrologue et tarologue de renom, Fabrice Pascaud souhaite transmettre son expérience à la portée du grand public. Il a donc créé des modules audio disponibles gracieusement sur son site. Après un module d’introduction et un autre consacré à la personnalisation de son jeu, chaque arcane est étudié à l’aune des considérations personnelles de Fabrice sur sa pratique.
Point question ici d’obtenir un manuel rigide sur les lames du tarot de Marseille. Il est au contraire conseillé de s’ouvrir au message et à la symbolique de chaque carte. De la comprendre et de l’appréhender dans le lâcher-prise, sans vouloir l’enfermer ou la réduire à une signification inflexible. Les étudiants le souhaitant pourront compléter cette première approche par des cours d’approfondissement individuels.
Fabrice Pascaud est tombé très tôt dans le chaudron de l’ésotérisme. Ses trente années d’expérience et de pratique lui ont permis de collaborer avec de grands noms comme André Barbault ou Raymond Réant.
Une généreuse initiative que nous tenons à saluer.
–> A découvrir ici, après s’être inscrit à la newsletter qui permettra d’obtenir un mot de passe

—————————————————————————–

Psychothérapeute et animateur de stages de Tantra, Jacques Lucas a créé cet outil pour relier les dimensions masculines et féminines de l’individu. Pour les hommes, cette forme de tarot psychologique permet d’épanouir leur masculinité tout en améliorant leur relation à la femme et au féminin. Du côté des femmes, ce jeu montre comment elles peuvent développer, harmoniser ou découvrir leur part masculine. Utile donc pour mieux se connaître individuellement mais à découvrir également en couple comme un vecteur de compréhension des aspects complémentaires de chacun des partenaires.
Le jeu, composé de 72 cartes inspirées par la psychothérapie, le symbolisme, les spiritualités orientales, l’ésotérisme et le chamanisme, est organisé en familles. Les cartes de Voies correspondent aux archétypes psychiques, les cartes de Mutation renseignent sur les étapes d’évolution personnelles, les talismans correspondent aux chakras et les Gardiens de Sagesse indiquent quels sont les idéaux de notre réalisation.
Conçu pour s’adresser à tout le monde, ce jeu répond aux interrogations personnelles, relationnelles et spirituelles. Recommandé pour les personnes intéressées par le développement personnel.
–> A découvrir ici

—————————————————————————–

De l’expédition en Egypte menée par Napoléon à la fin du XVIIIe siècle, l’Histoire a surtout retenu la découverte de la Pierre de Rosette et le déchiffrage des hiéroglyphes. Mais l’Empereur rapporte de son voyage un autre document mystérieux : The Book of Fate, Le Livre du Destin. Ce manuscrit est découvert en 1801 dans une tombe royale de la Haute-Egypte. Marc Neu, astrologue et chercheur se définissant comme un peu « fou », nous livre ici une traduction française de cet ouvrage oraculaire.
Le livre recense quelques oracles utilisés en Egypte pour obtenir des dieux les réponses aux questions qui leur sont posées. L’un d’eux utilise un système de géomancie avec trente deux figures de cinq lignes chacune.
Après avoir expliqué le fonctionnement de l’oracle et comment obtenir la figure de cinq lignes, l’auteur présente un tableau synthétique aboutissant à la « Clé de lecture ». Cette clé permet de découvrir l’interprétation en fonction de l’une des 32 questions possibles. La dernière partie du livre présente les tableaux du « Livre du Destin » dans la version française pour y lire la réponse de l’oracle.
–> Plus d’infos ici

—————————————————————————–

Voyage à la (re)découverte d’un langage oublié grâce au déchiffrage des symboles du Tarot de Marseille à un niveau psychologique et sacré. Chaque carte est l’occasion d’un regard sur le monde, d’une réflexion métaphysique et d’une ouverture spirituelle. Chaque arrêt sur image est un arrêt sur soi-même. Dans cette cinquième édition l’auteur approfondit encore le regard qu’il porte sur les symboles du Tarot d’un point de vue humaniste, mythologique, philosophique et psychanalytique. Il étoffe notamment les Référentiels de Gandhi, Bob Marley, Jacques Brel, Jean Paul Sartre et Simone de Beauvoir.
Georges Colleuil est chercheur et écrivain. Il s’intéresse au langage symbolique depuis toujours. Ses parcours personnel et professionnel l’ont conduit à explorer ce territoire dans des domaines aussi variés que la philosophie, la mythologie, la linguistique, la psychanalyse, la poésie, le monde des rêves etc. Il consacre aujourd’hui son énergie à développer le Référentiel de Naissance et anime des sessions de formation sur la fonction thérapeutique des symboles en prenant ses exemples    dans    la    mythologie    grecque, l’anthropologie, la symbolique des nombres ou de l’ancien tarot de Marseille, les représentations folkloriques, les contes de fées, l’art et les cultures du monde.

—————————————————————————–

L’IMI (Institut Métapsychique International) est une fondation reconnue d’utilité publique depuis 1919 se consacrant à la recherche dans le domaine de la parapsychologie. « Le paranormal nous n’y croyons pas, nous l’étudions » est leur devise. Dans cette perspective, l’institut favorise les études en ce domaine par le développement de programmes de recherche et des publications, contribue au débat public pour fournir à l’opinion des repères fiables ; enfin, établit des liens et des coopérations avec toutes les institutions qui poursuivent les mêmes buts.
Parmi leurs outils grand public, un test simple d’auto-évaluation de perceptions extra-sensorielles. Le principe : un programme aléatoire choisit 1 carte parmi six possibilités. A vous de vous concentrer et d’essayer de voir si vous la retrouvez. L’opération est répétée 25 fois. Au-delà de 20% de réussite, les résultats sont considérés comme significatifs.
–> Le test est en ligne ici

—————————————————————————–

L’espionnage extrasensoriel est utilisé officiellement depuis les années 1970 aux Etats-Unis. CIA, FBI et NASA ont utilisé les capacités très spéciales d’agents très spéciaux pour des missions de récupération d’otages ou d’espionnage militaire ; notamment pour le programme Stargate. Joe McMoneagle est l’un des plus célèbres médiums outre-Atlantique.
Apparus après une expérience de mort imminente, ses dons lui permettent de voir à distance. L’US Army le recrute alors et il participera à plus de 200 missions, fournissant plus de 150 éléments essentiels d’information qui lui vaudront la médaille de l’ordre du mérite. Aujourd’hui retraité de l’armée, McMoneagle a créé son entreprise et met ses talents au service d’industriels et de clients particuliers.
Il se prête également à de nombreuses expériences scientifiques afin de découvrir les mécanismes neurologiques à l’origine de cette faculté.

–> Conférence Inrees « Les Espions Extra-sensoriels » ici

—————————————————————————–

Le Yi-King est le plus ancien texte chinois, que l’on pourrait traduire par « le livre des mutations », il permet de décrire les états du monde et leurs transformations. Il est composé de 64 hexagrammes différents, chacun contenant une combinaison de 9 traits relatifs aux principes du yin et du yang.
Le psychanalyste suisse s’est intéressé très tôt aux arts divinatoires à travers le concept de synchronicité qu’il a été le premier à formaliser. Telle qu’il l’a définie, la synchronicité se résume comme une coïncidence productrice de sens, un lien entre le monde matériel et le monde psychique pour celui qui la perçoit. Tous les arts divinatoires reposent sur ce principe.
Dans sa préface du Yi-King, livre des mutations (édition anglaise 1949), Jung se soumet à l’expérience et demande un avis sur son intention de présenter ce texte à l’esprit occidental.
–> Description de l’expérience et réponse de l’oracle ici.

—————————————————————————–

Ce docteur en sociologie se revendique historien de la métapsychique. Il mène depuis trente ans une étude sur la parapsychologie et ses acteurs. Son constat est simple : inutile de perdre du temps pour prouver l’existence de phénomènes paranormaux puisque les faits parlent d’eux-mêmes. Méheust préfère donc réfléchir sur l’enseignement à tirer sur la représentation linéaire classique de la mémoire. Une hypothèse serait que cette faculté engloberait à la fois passé, présent et futur.
–> Un entretien avec Bertrand Méheust à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage à lire ici

—————————————————————————–

Cette communauté d’Intouchables indiens détient un savoir sur l’astrologie et sur la médecine traditionnelle indienne. S’ils appartiennent à la plus basse caste du pays, ils sont paradoxalement consultés par toutes les couches de la société. L’astrologie est en effet omniprésente en Inde.
Alexis Avdeeff est anthropologue et consacre ses travaux aux Valluvar. Après une présentation du chercheur et une mise en contexte, l’entretien s’oriente vers l’aspect sociologique de l’astrologie dans ce pays.
–> Entretien ici